La loi de la chair : Le droit au corps du conjoint dans l’oeuvre des canonistes (XIIe-XVe siècle) PDF, EPUB

Mais la notion que les obligations de fidélité reposaient sur le mari comme sur la femme est une notion qui n’a pas toujours trouvé d’exemple pratique dans les lois des États chrétiens.


ISBN: 2859449191.

Nom des pages: 166.

Télécharger La loi de la chair : Le droit au corps du conjoint dans l’oeuvre des canonistes (XIIe-XVe siècle) gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

En montrant que le droit au corps de l’autre est, à partir du mie siècle, au coeur de l’institution du mariage, cet ouvrage éclaire d’un jour nouveau l’histoire des relations charnelles et des liens matrimoniaux. On découvre ici que les canonistes, du XIIe au XVe siècle, construisent un régime juridique des rapports de chair à partir des règles que le droit romain appliquait aux rapports de possession et de propriété des hommes sur les choses ainsi qu’à la subordination des choses entre elles. L’objet du consentement est bien, dès le XIIe siècle, le droit au corps du conjoint. Mais ce droit s’exerce-t-il sur une chose qui serait le corps, ou sur une partie du corps ? Ou bien s’agit-il d’une servitude réelle que ce corps porte, à la manière d’un champs grevé d’une servitude de passage attachée aux champs voisins ? Quels sont les actes qui font naître ou cesser ce droit ? Peut-il renaître, et comment ? Invoquer le droit au corps de l’autre, c’est aussi, on le comprend alors, une façon de purifier les liens de la chair, comme les alchimistes éliminent les scories de la matière. L’oeuvre au noir des canonistes et des juges ouvre ainsi le vaste espace d’une casuistique dont l’étude nous prépare à mieux comprendre, sans doute, les méthodes et l’historicité du droit contemporain, et peut-être, aussi, la préhistoire de nos sexualités.

Ce travail a une longue tradition manuscrite et imprimée. Il est évident qu’Augustin parle des valeurs ou des propriétés essentielles du mariage, et non de ses fins ou de ses finalités. N’ayez pas peur des consolations du Seigneur. « 9.

Regardons la signification du texte: Réjouissez-vous avec Jérusalem et soyez heureux pour elle, vous tous qui l’aimez; Réjouissez-vous grandement avec elle (Is 66:10). Avec des variations linguistiques créatives et originales, il y a beaucoup d’invitations à la joie. Ils condescendent aux détails; ils regorgent d’exceptions et de clauses de sauvegarde. Avant la fin du douzième siècle, l’enquête sous une forme ou sous une autre – parfois appelée assise, parfois jury – faisait partie de la procédure normale dans presque tous les types d’actions civiles.