Le droit naturel : Ses amis et ses ennemis PDF, EPUB

Ceci, bien que d’une grande somme, est modéré, comparé à la population.


ISBN: 2755400587.

Nom des pages: 265.

Télécharger Le droit naturel : Ses amis et ses ennemis gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

 » La France des années 2000 est caractérisée par le poids désormais insensé de l’Etat et de la fonction publique. La société civile y est écrasée par les prélèvements obligatoires et paralysée par les réglementations qui interdisent ou entravent les initiatives individuelles, décourageant l’effort, le travail et les démarches créatives dans ce pays jadis si inventif… Cette situation déprimée est, pour une grande part, le fruit d’idéologies profondément ancrées dans les mentalités collectives… d’où la nécessité d’une critique intellectuelle approfondie. Cette démarche est entamée depuis de nombreuses années dans le monde intellectuel français, et elle progresse lentement mais sûrement dans les esprits, même si c’est encore de façon largement souterraine. Je crois que le livre de Patrick Simon constitue, à sa manière, une contribution originale à ce processus critique. D’abord par son sujet même, le droit, terrain particulièrement sensible, puisque la paralysie de la France tient largement au droit pléthorique et perverti qui émane continuellement de nos bureaucraties. Ensuite, par sa méthode et son style: Patrick Simon pense et écrit en avocat, c’est-à-dire en praticien du droit, placé en première ligne pour connaître in concreto les dérives du droit moderne, ce qui n’est pas fréquent dans la production intellectuelle ordinaire où les théoriciens sont nombreux mais coupés de la pratique, et où les praticiens qui écrivent sont rares. Enfin, par son ambition l’auteur ne pense pas seulement en juriste, mais aussi en philosophe du droit, soucieux de remonter aux principes. Or, Patrick Simon soutient une idée-force. La loi est l’ennemie du droit. Le légal est l’ennemi du légitime. Le positivisme juridique est l’ennemi de la justice. Le droit, qui a pour mission essentielle de permettre la coopération pacifique et féconde entre les hommes, en protégeant la propriété et les contrats, a été détourné de cette mission, dans les décennies récentes, par un faux droit qui fonctionne comme un instrument de volonté politique – non seulement celle des majorités, ce qui serait déjà tyrannique, mais de plus en plus, celle des oligarchies et des groupes de pression qui se sont emparés de facto du pouvoir d’Etat. Le propos du livre de Patrick Simon est de montrer qu’il existe un remède à ces dérives, qui consiste à ramener le droit à sa source légitime, le  » droit naturel . » Philippe Némo

Peter Collinson, né à Londres de parents Quaker, était l’un d’entre eux. Autrement dit, le discours sur l’économie politique explique ce qu’il prend pour être un régime politique légitime. Pour le libérer de cet embarras, et pour lui épargner la peine répétée de citer l’auteur, comme il n’a pas manqué de le faire, je n’hésite pas à dire que, comme l’occasion de profiter de la Révolution française me vient facilement, je rédigea la publication en question, et la lui montra, ainsi qu’à quelques autres gentilshommes, qui, l’approuvant pleinement, tinrent une réunion dans le but de la rendre publique, et souscrivirent au montant de cinquante guinées pour défrayer les dépenses de publicité.

J’y crois mais personnellement, cela prend trop de temps pour apprendre à utiliser mes ennemis, ce n’est pas quelque chose que je me vois faire tous les jours donc je serais prêt à enfreindre cette loi par commodité. Son idéalisme, sa concentration sur l’autonomie de la vie intérieure ont trouvé un disciple extrême, quoique correctif, à Berkeley; son scepticisme, chez Hume. Sir John Sinclair, dans son History of the Revenue l’a déclaré à 2 100 587. Il serait impossible, sur le système rationnel du gouvernement représentatif, de dresser un état des dépenses à un tel montant que cette tromperie l’admet.