Marais maritimes et estuaires : Du littoral français PDF, EPUB

La salicorne (Salicornia spp.) Est une espèce endémique de la zone des hauts marais.


ISBN: 2701133394.

Nom des pages: 245.

Télécharger Marais maritimes et estuaires : Du littoral français gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

La société contemporaine a récemment pris conscience de la valeur écologique et aussi économique des marais maritimes et des vasières dont la façade océanique de la France recèle de nombreux exemples. Longtemps considérés comme répulsifs, ces milieux humides ont fait l’objet d’entreprises d' » assainissement « , de mise en coupe réglée détruisant leur spécificité, au profit d’intérêts agricoles ou industrialo-portuaires. Leur oblitération accélérée a déjà fait disparaître une forte proportion de ces zones humides où limites entre terre et mer demeurent indécises. Aujourd’hui, leur préservation et leur aménagement deviennent un élément clef des politiques littorales. Leur compréhension reste pour autant complexe. Elle suppose une prise en compte de la géomorphologie, de l’hydrologie, de la sédimentologie, de la faune et de la flore qui se combinent pour accuser la spécificité géographique de ces domaines. Après un rappel des caractères généraux de ces milieux et des contraintes directes ou indirectes de la marée, l’ouvrage étudie onze principaux ensembles de marais et d’estuaires depuis le bassin d’Arcachon jusqu’à la plaine maritime flamande. De nombreuses cartes et photographies donnent à voir les traits principaux de leur géographie en soulignant l’évolution de leurs usages et de leur perception au fil du temps.

La dérive littorale va déposer des matériaux dans la mer après que le littoral a changé de direction. Dans de nombreux endroits, en particulier dans le nord-est des États-Unis, les résidents et les organismes locaux et étatiques ont creusé des fossés rectilignes profondément dans les marais. Bender, 2006; Daidu et al., 2006; Moller, 2006; Turker et al.

La pêche au chalut a augmenté rapidement au début des années 1970, lorsque le gouvernement brésilien a offert des incitations fiscales à des opérations à l’échelle industrielle pour exploiter principalement le poisson-chat. Pterocarpus officinalis, Symphonia globulifera et Tabebuia aquatilis, une espèce endémique de la zone côtière entre le fleuve Amazone et l’Orénoque, prédominent. Le travail que nous avons fait et que nous continuerons à faire comprend la plantation d’arbres pour la stabilisation des berges, la lutte contre les mauvaises herbes, la réparation physique du ruisseau pour stopper l’érosion et améliorer les caractéristiques de l’écoulement de l’eau. Ce rajeunissement explique l’augmentation récente de la production de sel et le succès de la protection de la zone.